RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Personnages non jouables
Post Vacant
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Annexe des peuples des royaumes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Valar Dohaeris
Messages : 29
Date d'inscription : 28/06/2016

MessageSujet: Annexe des peuples des royaumes   Jeu 30 Juin - 15:18

Les caractéristiques des populations

Annexe numéro (au choix quand ce sera décidé)



Introduction

Qui dit Game Of Thrones parle forcément des diversités communautaires qui l’entourent. Il vous est possible d’interpréter divers personnages dont les origines peuvent être variées. Veillez néanmoins, à prendre connaissance de ce sujet qui est là pour vous aider à vous y retrouver. Vous vous trouverez face à plusieurs questionnements, ces derniers sont répertoriés afin de vous permettre une meilleure lisibilité mais aussi pour vous apporter des détails qui vous permettront de mieux vous imprégner afin de participer au mieux aux diverses aventures de Dracarys.

© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Valar Dohaeris
Messages : 29
Date d'inscription : 28/06/2016

MessageSujet: Re: Annexe des peuples des royaumes   Jeu 30 Juin - 15:19

Les peuples d’ici et ailleurs

Annexe numéro (au choix quand ce sera décidé)



Les peuples des Sept Couronnes

On ne pourrait commencer cette annexe sans traiter en tout premier lieu du peuple majoritairement connue dans la saga. En effet, le résidants des sept couronnes se situent principalement sur les terres du continent de Westeros. Afin de mieux vous imprégner de la géographie de ces contrées, nous vous invitons à lire cette [url=liendelacarte]annexe ci[/url].
Répartis de manière plus ou moins équitable, les régions marquent chacun des habitants et les divisent ainsi selon plusieurs us et coutumes qui les affrontent bien souvent.

LE NORD, appelé plus communément les Nordiens correspondent à l’image même de l’indépendance sur le continent. Éloignés géographiquement du pouvoir, ces derniers n’ont jamais eu à subir d’invasion en provenance du peuple du « Sud ». Le climat qui les entoure étant majoritairement froid, il n’est pas rare que la neige s’installe chez eux, voilà pourquoi ils s’avèrent être de corpulence massive pour la plupart. Ce peuple est un adepte du stockage, voilà pourquoi ils savent s’organiser de manière plus ou moins tactique afin de pouvoir entreposer leurs denrées et ce de manière durable. Héritiers des Premiers Hommes, les Nordiens disposent de leur propre féodalité, qui répond à cette tradition ancestrale. Par exemple, c’est au seigneur qui prononce sa sentence qu’incombe le rôle de l’exécuter. L’honneur est une valeur qui leur est primordiale, au point de parfois en oublier le reste. Au sein des Nordiens figurent les quelques peuples particuliers que sont les clans des montagnes du Nord. Ces derniers sont un ensemble de maisons nobles secondaires qui vivent dans les montagnes au nord du Bois-aux-Loups et sur les bords de la baie des Glaces. Ils vivent principalement de la pêche et de l'élevage.
Enfin la région du Nord commence à voir débarquer quelques Sauvageons. Peuple libre venu des terres d’au-delà du Mur, une majorité d’entre eux descendent directement des souches des Premiers Hommes. Leurs communautés relativement isolées  représentent une faible densité de population. Un village typique peut contenir une douzaine de petites maisons environ. (nb : afin de vous permettre une meilleure intégration, nous vous conseillons de ne pas interpréter ce type de personnage en tant que compte principal).

Le Nord est officiellement régi par la famille Stark de Winterfell.

LE CONFLANS est la région la plus touchée par le brassage des populations du fait de son histoire. C’est pourquoi les résidents de ce domaine vaste s’avèrent disparates en raison de leur ancienneté sur le territoire.  Nombre d’anciennes maisons ce sont éteintes à cause des divers fronts de guerre, cependant il réside encore un noyau principal datant des Premiers Hommes qui combat avec férocité les éternelles rébellions ennemies. A la fois en proie aux pillages des Fer-Nés mais aussi aux guerres de pouvoir internes, les habitants de cette région ne disposent que de très peu de répit. Abusés, ils tentent de reconstruire les villages et les quelques grandes villes qu’ils se plaisent à défendre envers et contre tout. Car nul n’est sans savoir que la force de ce peuple repose dans la défense de leurs places fortes. Le Conflans est une terre riche parsemée de petites bourgades et de marchés, mais qui ne dispose pas de véritable ville. Outre les nombreuses routes qui le traversent, les fleuves constituent des voies de communication et d'échange privilégiées.

Le Conflans est officiellement régi par la famille Nerbosc de Corneilla.

LE VAL accueille parmi ses contrées des peuples dits Valois. Cette région est séparée du reste des Sept Couronnes par les montagnes de la Lune qui bordent ses frontières occidentales. La production agricole du Val est conséquente, céréales et légumes y croissent en abondance et on y trouve de nombreux vergers. Le peuple qui l’habite est donc essentiellement cultivateur, même si cette contrée est également reconnue pour habiter les plus vaillants chevaliers du continent. Le Val abrite également de très grandes familles datant des Andals et dont certains principes reprennent le même sens de l’honneur connu dans le Nord.

Le Val est officiellement régi par la famille Arryn des Eyriés.

LES ILES DE FER se reconnaissent au travers le royaume sous leur dénomination de Fer-Nés. La culture des Fer-nés est marquée par les faibles ressources des îles et le peu d'espace pour y abriter une population importante. De ce fait, il semble qu'ils se soient rapidement tournés vers un mode de vie de pillages des côtes de Westeros, appuyés par leurs talents de navigateurs. Le peuple des Fer-nés se distingue par une religion originale, celle du dieu Noyé, et un code de conduite culturel propre, l'Antique Voie. La pêche est une activité primordiale pour leur survie à cause de la pauvreté des terres sur lesquelles ils résident. Cependant, ils maintiennent une réelle activité économique grâce aux extractions de minerais, favorisant ainsi des échanges importants pour accommoder les ressources suffisantes à leur pérennité. De part cet isolement, ce peuple est le plus enclin à l’animosité et à l’éveil des instincts primitifs leur accordant bien volontiers des caractères violents et parfois irréfléchis.

Les Iles de Fer sont officiellement régies par la famille Greyjoy  de Pyk.

L’OUEST regroupe chez elle les Ouestriens.  Cette région se révèle comme disposant d’atouts importants de part ses reliefs et ses paysages. A la fois vallonnée,  escarpée que côtière, elle a su tirer avantage de ses paysages pour ainsi amener des richesses pour ses habitants. Les peuples issus de cette contrée s’avèrent avoir un don développé pour la perfidie et la préservation. Très prompt à la défense de leur territoire, ils se partagent entre le compatriotisme et le désir d’en tirer plus d’avantage encore. Le pouvoir ne les effraie pas, mais attise au contraire, les jalousies des diverses familles présentes sur le territoire. Si les terres de l'Ouest disposent de ressources agricoles abondantes, ainsi que de ports de pêche parmi lesquels celui de Port-Lannis, la principale ressource consiste en minerais, or et argent, exploités depuis des millénaires, dans de nombreuses mines souterraines situées sous les collines du nord et du centre de la région. Comme ailleurs, il existe alors un clivage entre les cultivateurs et la haute strate de la société, même si ici le fossé tend à se montrer comme bien présent.

L’Ouest est officiellement régi par la famille Lannister de Castal-Roc.

L'ORAGE est connue pour ses Orageois. Cette région est réputée pour son paysage boisé et montagneux. Ces terres sont pluvieuses et très fertiles, quoique dépourvues d'agglomération importante. Toutefois, de nombreuses petites communautés agricoles sont présentes ainsi que des forteresses issues des guerres anciennes. Les terre de l’Orage comptent donc parmi elles une société assidue quant à l’humidité qu’elle connaît, mais surtout habituée aux tempêtes qu’elle connaît fréquemment sur son territoire. Elle sait tirer profit de l’assourdissement et des conditions orageuses dans la mesure où sa force s’accroît par ses responsabilités.

Les terres de l’Orage sont officiellement régies par la famille Baratheon d’Accalmie.

LE BIEF s’est formé autour de quatre royaumes :  le Bief lui-même, la Treille, Villevieille et les Marches de l’Ouest. On peut alors évoquer l’idée que cette contrée a puisé ses racines dans les alliances dont elle a su tirer partie dans son histoire. Voilà pourquoi, le territoire du Bief est plus qu'ailleurs morcelé en une trame complexe de suzerains et de vassaux, constituant l'aboutissement du modèle de société féodale des Sept Couronnes. On lui reconnait même l’origine de la chevalerie et donc de ses valeurs courageuses qui en émanent. Ceci s’explique par les tentatives de pillage menées par leurs voisins naturels : Dorne. Ce peuple compte donc énormément de nobles, vassaux d’une grande famille. Leur fidélité n’a d’égale que de la jouissance de leurs terres qui leur offre d’énormes potentiels concernant les cultures. Leur monnaie d’échange réside dans le commerce du vin. La Treille est réputée pour ses breuvages même au-delà du continent.

Le Bief est officiellement régi par la famille Hightower de Villevieille.

LA COURONNE est la région la plus jeune du continent. En effet, sa création date de l’unification du royaume par Aegon Ier Targaryen, par conséquent, cette contrée représente bien plus l’image d’un désir de surveiller plutôt qu’une entité régionale à part entière. D’ailleurs, les habitants de cet endroit viennent à peu près de partout, même de l’autre continent pour certains d’entre eux. Sa caractéristique réside dans l’étendue de la grande agglomération de Port-Réal, qui fait office de capitale de Westeros. Ainsi la disparité entre les riches et les pauvres y est très grandes au point qu’il est rare de ne pas croiser des mendiants. Les terres agricoles qui s'étendent à l'ouest et au nord de la capitale sont parsemées de petits bourgs, de villages et d'auberges le long des routes principales, ce qui n’amène pas de réelle capacité de provision et ne peut empêcher la famine des plus démunis. Les terres de la Couronne sont sous l'administration directe du roi et n'ont donc pas de seigneur suzerain, au contraire des autres territoires.

La Couronne est officiellement régie par la famille Targaryen de Peyredragon.

DORNE abrite une société complexe se désignant comme des Dorniens. Ces derniers forment un peuple très indépendant du reste du territoire grâce à leur isolement géographique mais surtout par leurs origines qui remontent au temps des Premiers Hommes, des Andals et du peuple Rhoynar. Leur réputation tend à les décrire comme des personnes au sang chaud. Impulsifs, téméraires, la rudesse de leur territoire forgée par la chaleur, a forgé leurs caractères pour en faire des êtres jaloux et imbus de leur personne. Très protecteurs de leurs traditions, ils savent toutefois s’allier pour contrer l’ennemi. L’on connaît par exemple, l’animosité entretenue entre eux et leurs voisins les plus proches du Bief. Aujourd’hui devenue indépendante, la région de Dorne doit apprendre à se faire confiance intérieurement.

Dorne est officiellement régie par la famille Martell de Lancehelion.


© DRACARYS + GDN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Valar Dohaeris
Messages : 29
Date d'inscription : 28/06/2016

MessageSujet: Re: Annexe des peuples des royaumes   Ven 1 Juil - 9:50

Les peuples d’ici et ailleurs

Annexe numéro (au choix quand ce sera décidé)



La population d’Essos

Cependant, Westeros n’est pas la seule terre susceptible d’abriter des habitants. En effet, il suffit d s’intéresser à l’autre côté du Détroit pour ainsi se plonger dans les plus vastes contrées du continent d’Essos. Souvent considérée comme l’Orient, ce dernier renferme une multitude d’ethnies et autres communautés dont les origines sont plus ou moins connues. (nb : afin de permette une meilleure lisibilité, nous avons fais le choix de nous intéresser qu’aux plus connues d’entre elles).

LES NEUF CITES LIBRES regorgent comme son nom l’indique, de plusieurs communautés indépendantes. Ces dernières regroupent ainsi les cités de : Braavos (la plus septentrionale et la plus puissante), Lorath (probablement l'une des moins puissantes), Lys, Myr, Norvos, Pentos, Qohor, Tyrosh et Volantis (dotée de la culture la plus valyrienne). Toutes sont des anciennes colonies, à l’exception de la cité de Braavos. Ce sont des puissances commerciales non négligeables, notamment du fait de leur position géographique sur les routes marchandes entre l'Orient et Westeros. Ceci les amena a développé un caractère réservé et méfiant, surtout concernant les affaires de l’autre continent. Sujettes aux guerres intestines, les résidents de ces cités s’avèrent virulents et espiègles en terme de confiance. Ce fait est le résultat d’une population très variée, qui a ramené avec elle, des comportements de ses propres origines. Nous sommes donc ici dans un melting pot culturel qui se rejoint grâce au dialecte que leur langue commune : le haut valyrien. Pour les habitants de Westeros, l'accent des citoyens de ces cités libres est considéré comme « fluide » quand ils parlent la langue commune.

LES DOTHRAKIS sont un peu peuple nomade, fiers cavaliers de l’immense Mer Dothrak. Surnommés « les seigneurs du cheval », ils sont caractérisés par un teint cuivré, des yeux bridés et des cheveux tressés. Ils sont par ailleurs redoutés dans tout le continent pour leurs talents de guerriers et leurs expéditions de pillage. Le nom dothraki vient du verbe dothralat qui signifie « chevaucher, monter à cheval ». Ils sont organisés en hordes, appelées khalasars, qui sont menées par un khal. Ce dernier possède une garde d'élite d'hommes appelés sang-coureurs, qui ne sont pas seulement des gardes du corps, mais de véritables frères de sang avec lesquels il partage tout (sauf son cheval et, malgré les anciennes coutumes, son épouse) et qui le suivront dans la mort. Peuple pillard, ils n’hésitent pas à franchir les frontières de leur berceau pour voler leurs voisins et vendre les habitants comme esclaves aux Cités de la Baie des Serfs. Les Dothrakis sont un peuple nomade, vivant donc beaucoup à l'air libre. De ce fait, ils estiment que tous les événements importants dans la vie d'un homme (naissance, mariage, accouplement, mort etc. ) doivent avoir lieu sous le ciel. Ils voient d'ailleurs dans les étoiles, les âmes des preux défunts. Ils n'ont pas les pudeurs de peuples plus urbanisés pour le sexe, ni de culpabilité liée à la notion de « péché » ; ainsi, ils peuvent s'accoupler dehors, au vu des autres membres du khalasar, sans honte ni gêne. Ils sont donc considérés comme une sorte de barbare dont les fondements hiérarchiques remontent à des sociétés archaïques.

VALYRIA est une ville disparue depuis près de quatre cents ans et l'ancienne capitale de l'empire valyrien appelé les Possessions. La ville était située sur une péninsule bordant l'ouest de l'actuelle baie des Serfs et occupée actuellement par la mer Fumeuse et les Contrées de l'été constant. Depuis cette cité, les Valyriens ont fondé une civilisation qui a marqué de son empreinte une grande partie du grand continent est et qui s'est étendue jusqu'à Peyredragon. Ce que l’on connaît actuellement de cette ancienne souche n’est autre que le développement d’un esclavagisme conséquent, visant à assoir une autorité frôlant la dictature.

LA BAIE DES SERFS est comme son nom l’indique reconnue pour disposer d’un certain nombre d’esclaves. Dans cette baie, on dénombre plusieurs villes dont Meereen,  Yunkaï et Astapor. Les nobles, appelés « maîtres » reprennent les principes de l’ancien valyrien, ne laissant ainsi aucune liberté aux esclaves qu’ils commercialisent à leur guise.

QARTH est une cité centrale du royaume. Les habitants de cette dernières s’appellent les Qarthiens. Ils sont habillés de manière distinguée. Leurs vêtements sont faits de lin, de soie, de brocart et de peaux de tigre et les femmes portent traditionnellement le sein nu. Ils considèrent que les larmes sont la marque des gens civilisés et la politesse a une grande importance dans leurs relations sociales. Les Qarthiens sont par ailleurs réputés pour savoir pleurer à volonté.


© DRACARYS + GDN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Annexe des peuples des royaumes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Annexe des peuples des royaumes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelle faction - Peuples des Steppes
» Retour vers ... les Royaumes Oubliés
» Les Royaumes de Feu - Le roman
» [Administration] Des feuilles de style CSS annexes
» Levées pour peuples des steppes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
placard de zuz :: =Valar Morghulis :: Val-
Sauter vers: